Le tourisme, une économie à part entière.
 
 
     
Bourges - ville touristique
 
     
 
 
   
  Sommaire  
  Tourisme à Bourges  
  Où est Bourges  
  Gites du Berry  
  Histoire du Cher  
  Villes et villages du Cher  
  Golfs de la région  
  Annuaire du web berrichon  
  La page météo  
 
Jeux et divertissements
 
  Le Berry d'autrefois  
  Berry vidéos  
  Envoyer une e-carte  
  Plan du site  
  Les partenaires  
     
 
Rechercher sur Berrichou
 
     
 
EURO-CAMPING-CAR
 
     
 
 
 
 
 
Les albums photos du Cher
 
     
 
Plan interactif de Bourges.   1 minute pour le télécharger  en 56K la première fois, mais très utile par la suite !
 
     
 
Les annonces gratuites du Cher
 
     
 
 
 
Meublés de tourisme dans le Cher
 
     
 
Mesurez votre audience
 
 
Annonces gratuites Ce site est listé dans la catégorie Départements : Cher (18) Annuaire
 
 
 
     
 Tourisme au passé et à l'avenir
 

Bourges a pris conscience il y a plusieurs années, de la qualité de son patrimoine.

Offrir aux touristes de belles promenades en centre ville pour contempler et visiter les rues moyenâgeuses, les monuments, les jardins et les musées, doit être l’ambition des années prochaines pour s’ouvrir au monde extérieur.
Le tourisme n’est pas un gadget, c’est une économie à part entière.

Dans le passé, le berrichon ne voyait pas d’un bon œil le touriste, cet étranger oisif qui venait dans sa ville tout regarder, espionner et peut être copier...

La séculaire prudence des berrichons n’allait guère dans ce sens. Le berrichon est plutôt renfermé, il ne s’ouvre pas spontanément aux nouveaux habitants et encore moins aux visiteurs. Il reste chez lui et il veut qu’on lui foute la paix ! Et puis de toute façon si ces gens viennent de loin jusqu’ici, c'est que c'est mieux ici que chez eux, donc c’est peut être pas bon pour nous…

L’autre raison est que Bourges a hébergé de grandes industries de l’armement de 1870 à 1990, puis Michelin. C’était pour les gens du crû un gagne pain assuré de père en fils. Alors le tourisme on s'en foutait un peu !…
Toutes les belles histoires ayant une fin, les campagnes anti-armement et les compressions de personnel, les industries locales perdirent des milliers d’emplois. Le tourisme pouvant être perçu alors comme une nouvelle filière créatrice de quelques emplois. Mais comme toute industrie, il faut une mise de départ, il faut investir avant de récolter. Les subventions municipales seront de plus en plus importantes, ainsi que l’embellissement constant de la citée avec la mise en place des visites gratuites des musées, les animations, les nuits lumières, l’Office de tourisme, l’implantation de panneaux indicateurs etc…
Il faut savoir que c’est seulement à partir de 1995 que le tourisme a décollé à Bourges avec l’attribution d’un budget significatif. Tout cela bien sûr ne se fait pas au désavantage du berrichon, bien au contraire. Quinze ans ca compte, mais il y avait tellement à faire...

Rien n’est gagné, de nombreux efforts restent à faire et beaucoup de réticences à vaincre. Le travail du tourisme, qui consiste à attirer et retenir le visiteur est un travail de longue haleine, est remis en cause chaque année. Personellement je pense qu'il manque un atout à Bourges et sa proche campagne, quelques chose qui pourrait attirer et retenir un peu plus le touriste (un jardin botanique hors du commun, un parc d'attraction pas comme les autres...)

La ville de Bourges et toute sa région n’est pas encore assez attractive pour être capable de retenir les touristes plus d’une semaine. La très grande majorité n’est encore que de passage quelques heures voire 1 à 3 jours. Mis à part quelques pêcheurs venus tremper leurs lignes dans nos rivières et étangs poissonneux, il y a encore de gros efforts à faire. Et pourtant, mis bout à bout, il en faudrait du temps pour visiter nos plus beaux sites, profiter de la beauté et la tranquillité de nos campagnes, visiter nos châteaux etc… !

Tout le monde s’implique dans le tourisme, Conseil régional, Conseil Général et toutes les communes du département, et modestement des bénévoles comme moi, conscients des retombées économiques engendrées, de la renommée reconnue et du plaisir de partager.

Mais au fait, que veux dire Tourisme ?
Selon la définition du dictionnaire : Action de voyager pour son plaisir; ensemble des questions d'ordre technique, financier ou culturel, que soulève, dans chaque pays ou dans chaque région l'importance du nombre des touristes.

Le tourisme fait vivre une partie de l’économie d’une région, et les retombées pour quasiment tous les corps de métiers sont bénéfiques. Le tourisme se développe de plus en plus, grâce au moyens de locomotion plus rapides et confortables, le coût du voyage ainsi que les prix des restaurants, hôtels et chambres d'hotes devenus abordables à tous, et il faut bien le dire aux 35 heures qui permettent plus de temps libre.

 

Carte touristique de Bourges
 
Carte touristique du Cher