Henri Laudier Maire de Bourges
 
Henri LAUDIER Maire de Bourges durant 23 ans
     
Sommaire
Tourisme
Vie locale
Histoire
Produits locaux
Photos
 

Henri Laudier

Henri Laudier est né le 20 Février 1878 à Vierzon, dans une famille de sept enfants. Il fut l'un des deux ou trois maires les plus importants et prestigieux de la ville de Bourges. Son mandat à la tête de la ville durera 23 ans de 1919 à 1943, année de sa mort.
Très tot le jeune homme se fait remarquer, car il est beau parleur. Il fréquente les milieux syndicalistes et socialistes. Il démarre donc une destinée politique coté socialiste, et avant 1914 être socialiste n'est pas la meilleure façon de commencer une belle carrière politique.
Elu maire de Bourges en 1919, un de ses premiers dossiers dont il s'occupe est le statut du personnel communal à qui il accorde des congès annuels comme suit: "Il est accordé chaque année au personnel titulaire de la ville de Bourges, un congè de repos payé de 15 jours ouvrables. Les stagiaires et auxiliaires auront droit à un jour de congé par mois de présence".


Durant ses 23 ans de mandat il fit évoluer Bourges en construisant des jardins et des batiments à la mesure d'une ville en progression.
En 1921 le jardin des Près Fichaux, l'hotel des postes rue Moyenne et son square, le square du Cardinal Dupont Avenue de Dun en 1922, ouverture des jardins du Palais de justice en 1923, les jardins à l'arrière de la cathédrale en 1924 et le jardin du Palais Jacques Coeur ainsi que le square de l'avenue de la Préfecture la meme année.
Henri Laudier sait qu'il faut une industrie forte pour développer la ville, il fera l'aéroport en 1927, la foire exposition de Bourges, des citées logements, la gare Sncf, Il conçut le plan d'extension de la ville, remit en état les rives des rivières suite aux crues de 23. Il replanta les jardins, fit rénover l'éclairage public et le réseau des eaux, fit construire la salle des fêtes, l'usine d'incinération, les ateliers des services techniques, l'usine des eaux, le Nouvel Hôtel-Dieu, les cités HBM, les serres municipales, il fit dresser les projets du parc des Sports, et de nombreux projets qui ne pourront être mis en oeuvre durant son mandat.
Laudier est un maire qui a imposé sa marque à Bourges.


Comme il avait put et avec les armes administratives en sa possession il a lutté contre l'occupant allemand. Mais les carottes étaient cuites et le combat ne pouvait se dérouler à son niveau. Comme de nombreux "néo-socialistes" il avait opté pour le Maréchal Pétain dès 1940 car il pensait que le vieux Maréchal, héros de 1918 était le seul capable de permettre à la France de survivre en ces moments très difficiles.
Certains aspects de la politique de Vichy surtout la rigueur sur une bonne administration, devait certainement lui plaire. Il ne semble pas qu'il se soit exprimé sur les lois de Vichy et les excès de la politique de Pétain et de Laval. Cette période lui sera beaucoup reprochée.
Mais en 1943, quand le maire agé de 65 ans est malade et meurt, ses obsèques sont suivies par une très grande foule de berruyers.
Il est enterré au cimetière Saint Lazare de Bourges.


Il fut aussi: - Conseiller Général de La Guerche 1910 - Maire de Bourges 1919 - Député du Cher 1919 - Sénateur du Cher 1929 - Conseiller Général de Bourges 1934 - Rapporteur au Sénat du Budget de l'Algérie 1935 - Rapporteur Général du budget de la guerre 1937 - Conseiller Départemental 1941 - Député du Cher de 1919 à 1924 - Sénateur du Cher de 1930 à 1940.

 

LAUDIER Henri

 

L'abbé Moreux - Bourges en 1940