Ca brule - Au feu !
 
Incendies à Bourges au 19 et 20 ème siècle
     
Sommaire
Tourisme
Vie locale
Histoire
Produits locaux
Photos
 

Incendies à Bourges 1810 - 2015

Bourges brle

1810 : Une trentaine de maisons détruites rue Bourbonnoux.

1818 : Un incendie qui aurait pu être gravissime car il y avait très peu d’eau en ce mois de Juillet, se déclare Place des quatres piliers.

1824 : Le collège Sainte Marie est la proie des flammes.

1833 : Le feu se déclare près de l’Abbaye Saint Sulpice.

1856 : L’incendie du théâtre municipal, voisin du Palais Jacques Cœur. Le théâtre fut reconstruit quelques années plus tard en laissant un espace de 15 / 20 mètres entre les deux édifices (escalier reliant maintenant la rue J Coeur et la rue des Arènes).

1871 : Le Palais de l’Archevêché est détruit et une grosse partie de ses archives également.

1885 : Incendie de la pointerie au bord de l’Auron.

1897 : Le petit séminaire de Bourges, un jeune abbé aurait donné l’alerte, il s’agit de l’abbé Moreux qui devint célèbre par la suite.

1898 : Incendie du Moulin Saint Paul, au bord de l’Auron.

1928 : Les nouvelles galeries rue Moyenne sont en flammes. On a frôlé le désastre, ce soir là. Les pompiers venus en renfort de tout le département pour empêcher que le feu ne se propage au quartier tout entier. Le palais Jacques Cœur est protégé préventivement, les flammes sont gigantesques. Des flammèches s’envolent de toutes parts. On soulignera cette fois là le courage des pompiers mais on s’interroge sur l’organisation des secours.

La maison des forestines

1960 : Incendie d’un dépôt de matériel route de la charité.

1986 : Départ de feu à la cathédrale, vite maîtrisé par les pompiers. Il s’agissait de gamins qui s’amusaient à lancer des pétards par un vitrail cassé, à l’intérieur de l’édifice.
La même année au mois d’Avril le printemps de Bourges fermait ses portes. Une épaisse fumée noire se dégageait du palais du Duc Jean, siège du Conseil général du Cher. Le feu couvait depuis un moment déjà. Lorsque les pompiers arrivèrent la toiture s’effondra et l’incendie redoubla. De gros dégâts furent à déplorer. Après enquête il s’agissait d’un court circuit électrique.

1989 : La toiture de la chapelle de l’Abbaye Saint Ambroix qui allait devenir plus tard, l’hôtel Bourbon. L’incendie de cette toiture classée, serait le fait de marginaux squattant les lieux en cette période de Printemps de Bourges.

2015 : En Avril, départ de feu dans les combles du batiment situé rue Moyenne angle Place Cujas, au rez de chaussée le bar le Cujas et la Maison des forestines. Cet incendie important a nécessité plus de deux ans de travaux.

 

Le canal de Berry - Incendies au moyen age - L'abbé Moreux